École du vivant 2017 - S'enraciner dans un terroir

Plantes , Animaux, Etres Humains...

 

Terroir, c'est Terre ouïr : entendre le Chant de la Terre dans la résonance spécifique d'un lieu, d'un pays-sage d'une histoire, d'une mémoire…

 

S'y enraciner , c'est prendre le risque et avoir la joie d'en ressentir la force et l'expression au plus intime de soi, d'être « radicalement » transformé par la rencontre .

 

C'est comme un mariage d'Amour . Nous ne serons plus jamais les mêmes car cet Autre dont l'élan de Vie nous porte, nous invite aussi a un voyage immobile vers l'inconnu, vers cette Terre nouvelle qu'on ensemence de nos espoirs et qu'on nourrit de nos vœux…

 

Lorsqu'une semence tombe sur Terre, l'Eau du ciel et de la Terre l'imprègne. Cette Eau brouille et révèle tout a la fois ses mémoires minérales, son histoire filiale qui est cristallisée dans sa carapace.

L'Eau lui permet ainsi de s'éveiller a une renaissance, une nouvelle histoire qui est nourrie de la quinte-essence de l'expérience.

 

Re naitre implique de plonger ses radicelles dans le profond, l'obscur et l'humide d'une Terre, d'une matrice qui abreuve, nourrit, et permet la croissance d'un projet…

 

Si la semence ne peut se nourrir naturellement des sucs de la Terre qui l'accueille, la force de Vie du Soleil la brûle et le vent la désèche : le projet ne sera alors pas viable sans les artifices palliatifs d'une « modernité » moribonde.

 

S 'enraciner est la clef de Sol de toute partition, de toute parturition véritable. L'enracinement nous met en relation avec la Vie qui nous porte et nous nourrit dans l'intime de nos corps, qu'on soit Plante, Animal ou Humain. L'enracinement nous donne accès au minéral des nos histoires communes avec tout le Vivant, avec la Roche-Mère sur laquelle l'Humus et l'Humain se construisent et s'épanouissent…

 

S'enraciner, cela peut être aussi se réconcilier avec une forme de pensée fondatrice de nos cultures et de nos agri-cultures ; une forme de pensée qui permet a l'Etre humain de s'inscrire dans une cosmologie propre a son identité, sa culture, son histoire, son Terre ouïr : La pensée analogique.

 

Celle ci n'exclut pas la pensée logique et analytique, mais place celle ci dans le champ;le champ

de la confirmation très concrète d'une appréhension en premier lieu poétique, intuitive et sensible du Vivant au sein duquel l'Etre pensant est nourri.

 

Cela donne du sens , indique le sens, la direction personnelle a suivre pour chacun dans le respect et l'Amour de l'Autre , en nourrissant le moteur de l'Enthousiasme et de l'expérience.

 

S'enraciner c'est être a l'écoute, résonner, être nourri, croître,

Terre ouïr …

 

le 15 Fevrier 2017, Val d'Anast

 

Nicolas Supiot

Ecosite les jardins de siloé - 02 90 89 49 87 - ecositelesjardinsdesiloe@gmail.com